Veuve Clicquot

ESQ APS APD PRO ACT DET VISA AOR

Concours restreint

équipement tertiaire

Certifications environnementales  visées : label E+C- (niveau E4C2 visé)

Exploitation Saint Thierry (51)

Vue depuis le vignoble Veuve Clicquot

© bordas+peiro / Graph

Sans titre.png
Vevuve_schéma modularité.JPG
Vue int 01_Veuve Clicquot.png
Coupe longitudinale_Veuve Clicquot.png
GR_07907_CAM INTERIOR_PARKING_V07.jpg

Vue vers l'atelier mécanique

© bordas+peiro / Graph

Vue int_Restaurant.JPG

Vue de la caféteria

© bordas+peiro / Graph

MOA : MHCS

Architecte : bordas+peiro architecte

Ingénieur: bordas+peiro SAS

Surface : 1 200 m2

Le bâtiment d’exploitation se situe dans un cadre privilégié, à la fois en lien fort avec les vignes et les bois, mais également dans une topographie permettant la vue vers la vallée et Reims. L’exploitation sera à son tour très visible depuis de nombreux points, dont la Cathédrale de Reims. L’intégration dans le paysage est guidée par une volonté de mise en valeur du cadre existant: le bâtiment devient une interface délicate entre le vignoble et le bois.


Un point particulier sur le programme des locaux sociaux est cette dualité d’usages. Deux parcours différents se sont imposés : celui du client arrivant dans son véhicule personnel et ayant pour destination un espace de bureaux et cafétéria, et celui de l’employé faisant des allers-retours entre les vignes et le garage.

Pour permettre un parcours continu et sans croisement de flux, le projet propose deux entrées, avec des atmosphères et des fonctionnements distincts pour que chacun puisse travailler de manière ergonomique, efficace et claire, dans des espaces lumineux !

L’évolution de l’exploitation est intégrée dans la pensée du projet.  L’espace de garage et de logistique a été pensé dans un seul corps de bâti. Cloisonnés par des éléments légers, ce bâti aura la possibilité d’évoluer dans le temps par un décloisonnement ou la modification de l’agencement intérieur. L’absence d’éléments structurels ou contraignant au sol permet d’imaginer tout type d’usage ou d’espace.

Dans cette première proposition le bois a été privilégié, et c’est ainsi que les premières perspectives d’ambiance sont travaillées. Dans l’univers du bois, nous avons cherché à effacer les éléments porteurs par une superposition et démultiplication d’éléments linéaires qui nous permet de les percevoir comme une surface rayée plutôt que d’en deviner les cheminements structurels d’une charpente traditionnelle.

 

Pour ce projet, une importance primordiale sera portée sur le choix des matériaux avec la mise en place des matériaux d’origine locale, recyclés, réutilisés ou matériaux biosourcés (isolation paille, laine de bois, ouate de cellulose…).