Place de la Mairie de Valence

Architecte associé

Concours 2022

Place public, Valence (Espagne)

 

Maitre d'ouvrage : Mairie de Valence (Espagne)

Equipe : SEURA Architectes, Architecte mandataire

Programme : Réhabilitation de place publique

Surface : 27 415 m2

Budget : N.C

Missions : ESQ

PLACA VALENCIA_VIEW.tif
2022.04.02_VLC_PLACA_COU_A1 200.png
Mairie_zoom 2.png
Mairie_zoom 3.png
Mairie_zoom 4.jpg
Vue place de la mairie_colorée_vF.png
Vue marché aux fleurs_coloré_VF.png

©David Mangin

©David Mangin

Axo éclatée-Bar Restau.jpg
Axo éclatée - Kiosques à fleurs.jpg
Axo Kiosque fermé-nuit-blanc.jpg
Axo éclatée-Sanitaires.jpg
Mairie_Axo usage_concert.jpg
Mairie_Axo usage_Fallas.jpg
Mairie_Axo usage_cinema en plein air.jpg

Redéfinir la nouvelle place de la mairie de Valencia est une occasion de réfléchir sur les espaces publics du 21ème siècle. La philosophe française Joëlle Zask explique que la place du XXIe siècle est un espace où "chaque individu  pratique l'autonomie et exerce une certaine vertu. La place est l'espace de sa réalisation en tant que citoyen".

En ce sens, malgré sa taille de 2,5 hectares, nous voulions proposer un espace public à différentes échelles d'appropriation et de perception fondée sur l'idée qu'au sein du même espace il peut y en avoir plusieurs, qu'à l'intérieur d'un carré, il puisse y avoir plusieurs carrés. La condition géométrique la plus importante à résoudre dans ce projet est le périmètre qui est laissé libre pour les Mascletades qui se déroulent du 1er au 19 mars chaque année. Alors comment intégrer cet espace libre et vide, actuellement sous-utilisé, notamment du à son inconfort climatique, en permettant en même temps au repos de devenir le moteur et le catalyseur de la place ?
D'autre part, comment profiter du dynamisme de la partie nord de la place pour réintégrer le marché aux fleurs et créer une dynamique plus active et plus proche des habitants ?

 

Pour répondre à ces deux questions, nous avons proposé d'organiser l'intégralité de la place en deux espaces principaux.
Ces deux grands espaces se déclinent en sous-espaces d'échelle plus domestique :

Au sud l'esplanade de la mairie, la place institutionnel
Une grande esplanade est laissée libre au centre, rafraichie par des jets d'eau pulvérisées provenant de l'eau de pluie réutilisée, faisant chuter la température. Cet espace est encadré par une bande verte avec des pergolas de bois et des végétaux. La limite est tracée au sol à l'aide du dallage en marbre existant de la place, réutilisé.
Symboliquement, cet espace devient le vestibule des deux bâtiments institutionnels de la place, la mairie et la poste.

Au nord la rue active
Le nord de la place a aujourd'hui une grande dynamique urbaine amoindrie par le taxi et le bus qui ont été laissés dans la configuration passée. Dans la proposition, la partie nord est renforcée en premier lieu avec la suppression d'une part des voies de taxis, et d'autre part par la délocalisation du marché aux fleurs, qui devient un élément central de la place. La conception des kiosques fleuris aux formes identiques permet de s'adapter aux différents usages possibles au-delà de son propre usage, pouvant devenir un kiosque à journaux ou un petit bar par exemple. La nuit tombée, ils se transforment en lanternes urbaines qui éclairent la voie publique.

 

La nouvelle place de l'Hôtel de Ville s'organise autour d'un dallage unitaire formant une parcelle infinie comme le recommande Superstudio, et qui permet la création d'un espace non spécialisé et inclusif où tout peut arriver.