Piscine olympique

EIVP / 2016-2017 / 4ème année

Pour voir le livret , cliquez sur la photo

©  bordas+peiro. Tous droits réservés. 

4ème année

2016-2017

Equipe pédagogique :

Anna Maria Bordas

Aude Fonlupt

Alors que la ville de Paris est candidate pour les Jeux Olympiques de 2024, le projet de la Piscine Olympique est clé dans le dispositif.

L’objectif que s’est imposé l’équipe de la candidature est de prouver que le sport est porteur de valeurs profondes et durables, dans des domaines aussi divers que l’éducation, l’environnement, la santé, la cohésion sociale ou le bien-être.

La piscine Olympique est un des seuls équipements à être construit spécifiquement pour ces jeux. L’enjeu est de taille : sa réalisation relève de la maîtrise de différentes échelles et différentes disciplines. Un équipement réussi devra à la fois véhiculer l’image de Paris vers le Monde, abriter 15000 spectateurs et devenir un atout pour le territoire après les Jeux Olympiques. La conception de cette typologie d’équipement doit composer avec une structure capable de porter sur une centaine de mètres, avec une organisation spatiale sans faille et permettant de véhiculer une image architecturale, une poésie de l’espace, un plaisir de pratiquer le sport et de le regarder.

Les difficultés financières liées à la crise de 2008 ont mené à une nouvelle logique d’aménagement, moins enclines à la débauche et plus soucieuse de l’application des ressources.

Dans cette lignée, les piscines olympiques des deux dernières villes olympiques, Rio en 2016 et Londres en 2012, ont opté pour un équipement « partiellement démontable », permettant une configuration après-JO réduite par rapport à l’emprise initiale.

 

Cette hypothèse a été retenue pour les aménagements à proposer dans le cadre de ce projet pédagogique autour de la construction. Chaque semestre de l’EIVP est structuré autour d’une thématique en lien avec le métier de l’ingénieur de la ville. Le premier semestre de la deuxième année est axé sur la construction avec des cours comprenant l’étude des structures et des matériaux.

Le Projet de Construction prétend fédérer les apprentissages du semestre. Organisé autour de séances de correction en atelier, ce projet appelle les étudiants à se confronter pour la première fois à la conception d’un programme construit complet. L’accent est mis sur la complexité de la tâche demandée avec des études allant de la conception architecturale et urbaine jusqu’à la conception des structures, les matériaux et l’analyse environnementale du bâtiment.

 

Pour cela, la pluridisciplinarité et la mixité des équipes sont essentielles : des élèves ingénieurs, des élèves suivant le double cursus ingénieur-architecte, ainsi que des étudiants étrangers en double diplôme sont regroupés par équipes de cinq afin de relever le défi du programme mais aussi le défi de travailler en équipe. La promotion est divisée en 5 ateliers, chacun encadré par un binôme d’architectes et d’ingénieurs, qui ont proposé de travailler autour de différents sujets dans la métropole parisienne. L’atelier encadré par Anna Maria Bordas et Aude Fonlupt a travaillé autour de la future Piscine Olympique à Saint Denis. Le jury final était composé des enseignants des différents ateliers et des enseignants d’autres disciplines.

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Instagram