Equilibre stabilisé 

ENSA Villes et Territoires / 2013-2014 / Semestre 9 Master 2

©  bordas+peiro. Tous droits réservés. 

5ème année S9

2013-2014

Equipe pédagogique :

Marc Mimram (professeur)

Anna Maria Bordas (assistante)

L’exercice a pour objectif de développer en quatre semaines un dispositif d’architecture et de structure qui évoque la question d’un équilibre stabilisé.

Pour ce sujet, plusieurs types d’équilibres peuvent être envisagés, sans se confiner spécifiquement à des objets de balance, ou de porte-à-faux. Le travail sur des surfaces pourra également être envisagé. L’essentiel est d’aboutir à un système qui permet d’évoquer la notion de cet équilibre fragile avec des éléments qui puissent être dissociés et exprimées clairement le schéma statique proposé.

 

L’exercice ne prétend pas aboutir à un objet « à construire », ni répondre à une question programmatique explicite. Il sera intéressant de jouer sur l’utilisation de différents types de matériaux et la perception que l’on aura de chacun de ces matériaux. On pourra ainsi renforcer l’impression d’équilibre stabilisé offert par la géométrie, ou au contraire, créer un effet de contraste matériel par rapport au schéma statique pur.

 

Le dispositif testera solidité, massivité, légèreté, transparence ainsi que tout autre effet lié à la texture et à la matérialité. Le travail se fera essentiellement en maquette. L’exercice ayant un caractère pédagogique, il ne s’agit pas de résoudre tous les détails constructifs mais au contraire de partir d’une intuition initiale et de travailler à partir de maquettes, en intégrant la démarche matérielle dans la réflexion.

 

 

5ème année S9

2013-2014

exercice de 4 semaines

Professeur Marc Mimram

Assistant Anna Maria Bordas

 

 

Nous avons exploré les limites de l'équilibre et la perception d'instabilité. Pour certains, cela s'exprime à travers un mécanisme en mouvement qui retrouve des points d'équilibre, pour d'autres se sont des structures qui s'appuient sur des forces invisibles à première vue. Les étudiants proposent des structures qui se maintiennent par le magnétisme, par des câbles cachés dans le corps des structures, assemblés par frottement ou simplement des jeux de miroirs qui inversent lourdeur/légèrté.

 

 

 

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Instagram