Architecture viticole

WORKSHOP FIGUERAS 2016

ENSA Montpellier / ENSA Bretagne / ENSA Villes et Territoires

Publications :

©  bordas+peiro. Tous droits réservés. 

2016

Responsables pedagògics / Responsables pédagogiques :

Anna Maria Bordas

Architecte et ingénieur des Ponts et Chaussées. Maitre-Assistant Titulaire des ENSA à Marseille. Enseignante invitée à l’ENSA de Montpellier

Miquel Peiro

Ingénieur Civil et Maitre-Assistant Associé à l’ENSA de Bretagne. Enseignant à l’ENSAVT et Enseignant invité à l’ENSA Montpellier

Delphine Desert

Architecte, Docteur et Maitre-Assistant Titulaire des ENSA à Marseille

Christophe Julienne

Architecte et Enseignant à l’ENSA de Marseille et l’ENSA de Paris Belleville

 

Professors convidats / Enseignants invités :

Michèle Orliac et Miquel Batlle _ Arquitectes, Paisatgistes i Urbanistes

Josep Fuses _ Arquitecte i Professor à l’Escola d’Arquitectura de Girona

Antonio Frausto _ Architecte et Enseignant à l’ENPC

Escola organitzadora / Ecole organisatrice :

ENSA Montpellier

 

Escoles col.laboradores / Ecoles partenaires:

ENSA Bretagne à Rennes,

ENSA de la Ville et des Territoires à Marne la vallée

 

Col.laboren / Partenaires :

Ajuntament de Figueres

Denominacio d’Origen DO Emporda

Col.legi d’Arquitectes de Catalunya Demarcacio de Girona

 

 

Aquest workshop no hauria estat possible sense el suport de l'Ajuntament de Figueres, la Denominacio d'Origen Empordà, i el Col.legi d'arquitectes de Catalunya, demarcacio Girona.

 

Moltes gràcies.

Estudiants / Etudiants :

Victorien Adam                                          

Lucas Boileau                                             

Emma Buard                                             

Camille Dartiguelongue                               

Elsa    Gassiot-Casalas                                 

Alice Giacovezi                                           

Emmanuel Hamelin                                      

Paco Julia                                                  

Nathan Levenson                                      

Melody Montel                                        

Clémence Murat                                         

Lucie Palumbo                                            

Batiste Poiraud                                         

Denis Splitter                                             

Camille Valette                                           

François Zadrozynski                                   

 


 

 

ENSAB_3e année

ENSAB_3e année

ENSAM_2e année

ENSAM_2e année

ENSAM_4e année

ENSAVT_5e année

ENSAM_4e année

ENSAM_2e année

ENSAVT_3e année

ENSAM_4e année

ENSAM_2e année

ENSAM_2e année

ENSAB_1e année

ENSAVT_5e année

ENSAB_2e année

ENSAB_2e année

 


 

ACROSS THE LINE 

Lucie PALUMBO_ENSAM 2ème année, Nathan LEVENSON_ENSAVT 3ème année, Emmanuel HAMELIN_ENSAM 4ème année, François ZADROZINSKY_ENSAB 2ème année

BREAKLINE

Camille DARTIGUELONGUE_ENSAM 2ème année, Melody MONTEL_ENSAM 4ème année, Baptiste POIRAUD_ENSAB 1ère année, Camille VALETTE_ENSAB 2ème année 

PANORAMA

Victorien ADAM_ENSAB 3ème année, Emma BUARD_ENSAM 3ème année, Julia PACO_ENSAM 3ème année, Denis SPITTLER_ENSAVT 5ème année 

IN-BETWEEN

Lucas BOILEAU_ENSAB 3ème année, Elsa GASSIOT-CASALAS_ENSAM 4ème année, Alice GIACOVELLI_ENSAVT 5ème année, Clémence MURAT_ENSAM 2ème année 

Ecoles : ENSA Montpellier, ENSA Rennes, ENSA Marne

Organisateurs et responsables pedagogiques: Miquel Peiro, Anna Maria Bordas

Co-responsables pédagogiques: Delphine Desert, Christophe Julienne

Entités col.laboratrices

Ajuntament de Figueres (Mairie de Figueres)

DO Empordà

Col.legi d'Arquitectes de Barcelona demarcacio Girona

El Taller International d’Arquitectura « Arquitectura i Vi a l’Empordà » té com objectiu participar a la valorització del paisatge de l’Empordà treballant sobre el patrimoni vitícola que ha marcat aquest territori. Es tracta d’interrogar-se sobre la convivència entre procès industrial modern, alineat amb estàndars internacionals, i l’amor al territori i una manera de fer ancestrals que ha marcat la cultura i el paisatge empordanesos. 

El paisatge excepcional dels pirineus que moren a la mar mediterrània és en si mateix un element singular lligat a aquesta història. Els vestigis d’una cultura del vi que ha existit des de l’antiguetat es materialitza per la presència les freixes de pedra seca, sovint abandonades. Les explotacions vitícoles de la DO de l’Empordà s’inscriuen en la voluntat de valoritzar el patrimoni propi natural i cultural.

Les quatre proposicions arquitectòniques presentades en aquesta exposició són el resultat d’una reflexió prospectiva d’estudiants d’arquitectura sobre la transformació del fruit de la vinya en un valor gastronòmic símbol d’elegància, festivitat i convivencia. L’implantació del projecte, Puig Dijous, situat al llindar del parc natural del Cap de Creus, s’inscriu en una doble problemàtica entre tradició i modernitat sota la mirada del Monastir de Sant Pere de Rodes, centre de la cultura del vi als segles X i XI.

El treball realitzat es l’ocasió de confrontar els estudiants a diverses problemàtiques que s’imbriquen en un projecte global : paisatge, procès industrial, evolució i valorització d’un turisme enològic primordial dins del desenvolupament del territori. 

Actuar en un lloc tan emblemàtic requereix ser capaç de manipular finament l’escala de l’intervenció arquitectònica, la relació amb els elements preexistents, treballar amb la pendent, dialogar amb el paisatge des d’una doble prespectiva : pensar com veure i com ser vist.

A això s’afegeix la necessitat de treballar l’espai tenint en compte un procès de producció, marcat per diverses etapes productives ben diferenciades, i reflexionar el projecte com un objecte obert, que sabrà adaptar-se a l’evolució del temps.

Les diferents propostes evoquen els nous reptes d’una producció agrícola moderna i la valorització del territori a partir del turisme enològic… a cada proposta una nova obertura al desenvolupament futur de l’Empordà.

Le Workshop d’architecture international se propose de participer à la reconquête et à la valorisation du terroir de l’Empordà par la mise en perspective d’un patrimoine viticole ancré dans le territoire catalan. Il interroge l’association d’un processus industriel de fabrication qualitatif du vin au XXIème siècle avec l’héritage d’un savoir-faire, d’une culture et un paysage local singulier emprunt d’histoire.

 

Le paysage exceptionnel de la chaine Pyrénéenne plongeant dans la mer méditerranée fait écho à la singularité de l’héritage convoqué. Les traces laissées par la main de l’homme de la culture du vin depuis l’antiquité se révèlent par la présence d’anciennes terrasses abandonnées, de murets en pierres sèches. Les exploitations de vignobles et les caves relevant de l’Appellation d’Origine Empordà (denominacion de origen-DO) s’inscrivent dans une volonté de valorisation de ce patrimoine propre à ce milieu naturel et culturel

 

Les quatre projets présentés sont le résultat d’une réflexion qui interroge au travers d’une architecture prospective la transformation du fruit de la vigne en une valeur gastronomique symbole d’élégance et de convivialité. Le site choisi de Puig Dijous promontoire entre terre et mer en lisière du Parc National des Cap de Creus, s’inscrit dans une double problématique entre tradition et modernité à l’abri du monastère de Sant Pere de Rodes, haut lieu de la culture du vin au Xème et XIème siècle.

 

Ce travail est l’occasion de confronter les étudiants à plusieurs problématiques qui s’imbriquent dans un projet global : paysage, processus, évolutivité et mise en valeur d’un tourisme œnologique nécessaire pour le développement du terroir. Dans un site aussi emblématique que celui-ci il est donc question de travailler en finesse le préexistant, de maîtriser les échelles, s’intégrer dans la pente, s’orienter dans le paysage, penser comment voir et être vu. A cela s’ajoute la nécessité d’aménager l’espace en prenant en compte un processus de production marqué par des étapes différenciés, et réfléchir le projet comme un objet non fermé, qui pourrait vivre les évolutions dans le temps.

 

Les propositions des étudiants en écoles d’architecture convoquent tour à tour, les nouveaux enjeux d’une production agricole, la valorisation d’un terroir et d’un territoire par le tourisme œnologique, .... Autant de questionnement abordés et ouverts au développement futur de l’Empordà.

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Instagram